Skip to content

Git diff avec Libre Office

Une comparaison de version d'un fichier odt par gitk
Les fichiers de Libres Office sont des binaires (zip). Lorsque l'on suit de tels fichiers avec Git, ce dernier ne sait pas nativement afficher les différences entre les versions.

Heureusement, il est possible d'installer des filtres "diff" pour Git qui permette de régler ce problème.

Voici comment faire pour le cas des fichiers de traitement de texte (.odt) Continuer à lire "Git diff avec Libre Office"

Faire fonctionner le caisson de basse du un Asus N750JV

La boite de config du son fait apparaître l'option surround 2.1
Dans l'article sur l'installation d'Ubuntu un N750JV, j'indiquais que le caisson de basse n'était pas automatiquement fonctionnel après l'installation d'une Ubuntu. Voici comment régler ce problème et ainsi améliorer significativement le rendu sonore de la machine.

La solution est basée sur deux documents : un commentaire du fil de discussion http://askubuntu.com/questions/348278/sound-problem-on-asus-n750jv et une documentation relative à une autre machine : http://doc.ubuntu-fr.org/asus_n76vm Continuer à lire "Faire fonctionner le caisson de basse du un Asus N750JV"

Installer Lubuntu dans VirtualBox

Lubuntu 13.10 dans VirtualBox
L'installation en elle même ne présente pas de difficulté. Le seul souci vient de l'installation des "additions invité" (Guest additions), qui sont originellement prévues pour un Ubuntu natif et qui ne s'installe pas automatiquement sur un Lubuntu.

La solution à ce problème peut être trouvée dans la vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=fbMDZJsMZg8 Continuer à lire "Installer Lubuntu dans VirtualBox"

Installer ubuntu sur un asus N750JV

L'Asus N750JV opérationnel sous Ubuntu 13.10
La distribution dont il est question ici est la Ubuntu 13.10 64 bits.

La première difficulté à régler est celle du Bios : pour que cela fonctionne, il faut aller dans la configuration du bios (en tapant F2 au boot), et changer les options ci-dessous :

- Fastboot (menu boot) à N => sinon, lorsqu'Ubuntu est installé, Grub boote en mode ligne de commande.

- Secure Boot (Menu security) à N => sinon le PC refuse de booter sur l'image Ubuntu. (il doit exister une solution plus subtile qui permettrait de garder le secure boot, mais pour l'instant, je ne la connais pas).

Il faut au moment de l'installation, choisir sur quelle partition on doit installer et pour cela faire de la place sur une des partitions existantes, si on souhaite conserver Windows 8, que pour ma part je trouve assez réussi. Attention : ne pas supprimer la dernière partition du SSD qui contient une image des restauration d'usine de la machine, sans avoir au préalable fabriquer une clef USB (16Go minimum) bootable avec cette image, sinon, il sera impossible de réinstaller Windows en cas de problème.

Si on monte / sur le disque SSD, cela permet de démarrer le système ou de lancer les applications plus rapidement, mais des précautions sont à prendre pour minimiser les écritures sur ce disque afin de ne pas réduire la durée de vie du disque. J'ai pour ma part utiliser plutôt le disque mécanique.

Je conseille d'installer Grub sur le disque mécanique, car en choisissant de booter sur le disque SSD, on revient à l'usage standard du PC, ce qui peut être utile dans le cas où on souhaite le revendre, par exemple.

Un fois l'installation faite, tout marche ou en tout cas, tout ce que j'utilise à l'exception de :

- les boutons de réglages de la luminosité de l'écran;

- le caisson de basse;

- l'émulation du troisième bouton.

Comment régler ces problèmes ? Continuer à lire "Installer ubuntu sur un asus N750JV"

TCPLAY

TCPlay est une alternative à TruCrypt pour chiffrer des espaces disque. Elle est disponible dans la plupart des distributions linux

1. Pour créer l'espace qui sera chiffré (ici 10 Go):

dd if=/dev/zero of=./test.tc bs=1 seek=10G

NB :dès que le fichier de 10G est créé, on peut arrêter le dd sans attendre qu'il remplisse l'espace de 0, car de toute façon tcplay va remplir le fichier de données aléatoires pour rendre difficile la détection de motif.

2. Association de la clé de chiffrement

/sbin/losetup /dev/loop0 ./test.tc
tcplay -c -d /dev/loop0 -a whirlpool -b AES-256-XTS

3. Création du filesystem

tcplay -m test.tc -d /dev/loop0
mkfs.ext2 /dev/mapper/test.tc


Continuer à lire "TCPLAY"

Ouvrir un terminal en ISO8859-15 sous Ubuntu

Il ne s'agit pas comme dans http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?id=307063 de passer tout le système en ISO (on est en 2013 tout de même), mais simplement d'ouvrir un terminal qui travaillera dans un environnement ISO.

L'usage peut être d'utiliser des programmes tel id3info qui nécessitent des paramètres en ISO sans avoir de fonction de conversion UTF8->ISO8859-15.

Il faut d'abord configurer les locales du système. Puis il faut lancer la bonne commande pour le terminal. Continuer à lire "Ouvrir un terminal en ISO8859-15 sous Ubuntu"

Donner une figure humaine à Xemacs sous Ubuntu 12.10

Xemacs amélioré
Xemacs sous Ubuntu 12.10 est d'une laideur peu croyable :

- Pas de couleurs sur les menus, icône, scrollbars, ...
- Fond gris par défaut
- Police des menus peu adaptées

Un ./Xressources adapté permet d'améliorer la situation, sachant qu'un Ubuntu de base contient peut de polices de caractères,...

Continuer à lire "Donner une figure humaine à Xemacs sous Ubuntu 12.10"

PrivatVpn.se : correction de l'installation par défaut

PrivatVpn est un fournisseur de VPN suédois. Son infrastructure fonctionne très bien pour un internaute qui souhaite rester anonyme sur le Net (IP d'origine cachée et pas de logs), en supposant que ce fournisseur garde bien ses informations secrètes...

L'installation sous Linux (en l'occurrence Mandriva 2012), basée sur openvpn, présente cependant une faille majeure connue sous le nom de DNS leak : les requêtes DNS passent par le fournisseur d'accès d'origine, ce qui ne permet ni de les masquer ni de les chiffer. Un sniffeur peut alors savoir à quels serveurs vous accédez, sans pour autant connaître le détail des échanges.

la suite de ce billet explique comment colmater cette brèche sous Linux.

Le site http://www.dnsleaktest.com/ détecte la même vulnérabilité avec l'installation sous Windows, mais le client fourni étant propriétaire, il est plus difficile d'intervenir sur les commandes d'openvpn.
Continuer à lire "PrivatVpn.se : correction de l'installation par défaut"